maintenance-en-plomberie

Les types d’entretien et réparations en plomberie : astuces simples

Certains travaux d’entretien ne nécessitent pas l’intermédiaire d’un plombier.Apprenez à l’aide de méthodes simples comment détecter un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Au travers la lecture de notre blog, vous découvrirez par la même comment installer ou remplacer vos équipements plomberie par vous-même.

Comment identifier la présence d’une fuite de tuyauterie ?

Quand la facture d’eau grimpe anormalement au-delà de votre consommation moyenne, cela ne peut être autre qu’une fuite.

La première chose à faire consiste à fermer le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Il vous faudra ensuite relever les indications du compteur juste après la coupure puis dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

identifier-la-presence-d-une-fuite

  • Détecter une fuite et la stopper provisoirement, c’est facile. Il vous suffit d’arrêter l’eau du robinet se trouvant en aval au niveau de votre compteur et d’attendre au moins une demi-journée avant de la rouvrir.
  • Relevez les indications de compteur. Votre débit en eau se traduit en m3 sur le compteur. Vous pourrez facilement repérer les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones-là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des douze à vingt-quatre h.
  • Après avoir laissé votre compteur d’eau inactif pendant une durée de douze à vingt-quatre h, remettez-le en route ensuite notez ce qu’il affiche. Ouvrez aussi le robinet pour laisser circuler l’eau sans oublier de garder un œil sur le compteur d’eau. Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Relevez l’indication finale après l’avoir coupé de nouveau. Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour trouver l’écart et obtenir le volume d’eau perdu. Votre débit réel de fuite de système canalisation se calcule en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez fermé votre compteur d’eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour identifier cette-fois-ci la véritable source de la défaillance de la plomberie.

Comment résoudre une fuite de canalisation

Un problème de fuite de canalisation de plomberie signifie forcément défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau

  • Quand la fuite provient d’une tuyauterie en Cu :

Il n’y a pas trente-six solutions de combler une fuite sur un tuyau en cuivre, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Problème de fuite au niveau d’un tuyau en cuivre : il suffit d’utiliser un mastic

Première étape : astiquer délicatement la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour la sécher. Ensuite, commencez par abraser minutieusement le tuyau en Cu sur une zone à peu près plus élargie que la fuite de façon à pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Commencez par scinder le mastic et modelez- le jusqu’à ce que vous obteniez un boulet de teinte homogène et collant. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, tranché et modelé. À l’aide de vos doigts, aplatissez-le produit sur la surface de fuite que vous avez préalablement astiquée. Fais en sortes que ça tienne. Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche, durcisse et se fixe.

  • Opérer un colmatage de fuite sur tuyau Cu, c’est facile en se servant d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant.

Prenez un morceau de toile émeri fine, du papier abrasif ou de la brosse métallique et commencez à poncer le tuyau en Cu. Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas-là. Préparez aussi la bande adhésive autoamalgamante car vous allez l’appliquer sur la conduite.

Votre facture d’eau a explosé à cause d’un raccord fuyant : Comment y remédier

  • Si votre bague PVC manifeste une fuite c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de pallier le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et replacez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le.

Mastic ou ruban antifuite ? Quelle solution de bouchage choisir pour sa tuyauterie en Cu pour réparer une fuite de canalisation

Détecter la présence d’une fuite au niveau d’un système de canalisation n’est jamais facile, même pour quelqu’un d’expérimenté. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyauterie, défaut de conception, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup bélier… en sont les principales causes. Pour pallier des petits problèmes de fuite, privilégiez un ruban adhésif autoamalgmant antifuite ou choisissez un mastic bi-compostant antifuite. Pour colmater une importante fuite au niveau de votre système plomberie songez à remplacer votre raccord.

  • Mastic antifuite :

Proposé en barres ou en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend 2 composants séparés : adhésif et durcisseur. On le malaxe avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante de votre tuyau cuivre pour permettre le colmatage.

  • Ruban adhésif autoamalgamant antifuite :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la partie à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Recommandations pratique de dépannage pour réparer une fuite d’eau au niveau d’un tuyau en PVC

  1. Stoppez votre robinet principal, celui qui fournit de l’eau à votre système de plomberie

Après avoir coupé le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne coule en amont de la partie fuyante.

  1. Débarrassez-vous de la partie défectueuse en commençant par marquer et découper ses zones

Tracez la découpe de part et d’autre de la partie altérée de votre tuyau en PVC. Scindez- la ensuite en vous servant d’une scie égoïne, d’une scie à métaux ou d’une scie à guichet.

  1. Tout le reste des portions est à limer

Privilégiez le petit couteau, le papier abrasif ou le cutter à l’ébavureur traditionnel !

  1. Passons maintenant au délardage des différentes surfaces de contact :

Servez-vous d’une feuille essuie-tout mouillée d’alcool pour nettoyer les manchons et toutes les extrémités de la conduite sur trois à 5 centimètres. Utilisez un détergent traditionnel !

  1. Dégelez les surfaces de contact :

L’opération est nécessaire pour parfaire l’adhérence à la colle.

  1. Prenez votre chevillière pour jauger les segments de tuyau à changer

Avant d’ôter la partie défectueuse n’oubliez pas de la mesurer. Retirez donc 1 centimètre de la longueur ainsi obtenue.

  1. Maintenant place au coupage du nouveau morceau de tuyau :

Le nouveau tube de remplacement est enfin prêt, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez votre stylo-feutre et commencez par marquer la longueur des zones à découper. Muni d’un scie à guichet, scie à métaux ou scie égoïne découpez le nouveau tube puis ébavurez ses zones de contact. Vous pouvez vous servir d’un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. joignez- les :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le tronçon du tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers qui maintiennent la partie la plus courte pour l’éloigner du mur ou pour la poser totalement au sol.

  1. Pensez aussi à encoller les surfaces de contact :

Pour encoller les surfaces de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces déglacées soit à l’intérieur des manchons, soit par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être raccordé aux manchons :

Après avoir intégré les manchons aux extrémités de votre nouveau tuyau, Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

Remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-mêmesans faire intervenir un plombier

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre ancienne chasse d’eau. Vérifiez donc au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé. Il est logé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Le démontage d’une chasse d’eau passe d’abord par le retirage de son couvercle !

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser simplement. Pour démonter une ancienne chasse d’eau pressoir, détachez le fil la liant au système de vidage.

  1. Maintenant pensez à ôter l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Enlevez le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui verrouillent le réservoir des toilettes sur la cuvette. Retirez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le. Enlevez le soin d’étanchéité usagé et dévissez également le mécanisme de fixation du réservoir par le biais d’une clé spéciale.

  1. Restituer le réservoir sur la cuvette est aussi une étape nécessaire à la pose de votre nouvelle chasse d’eau :

Nettoyez la céramique puis, restaurez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clé spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Intégrez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. Robinet et flotteur doivent être rétablis avant de finaliser l’installation d’une nouvelle chasse d’eau :

Préparez un joint à faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera terminé, consolidez l’écrou de fixation du flotteur et puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’une clé adaptée, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. L’installation de votre nouvelle chasse d’eau ; c’est maintenant

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Quand le plombier n’est pas disponible : cinq bonnes méthodes pour détartrer son chauffe-eau par soi-même

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, déconnectez-le totalement en le mettant hors tension

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible de votre chauffe-eau.

  1. Passez tout de suite au nettoyage de votre chauffe-eau

Opérer à une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau électrique stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau doit être entièrement vidangée.

  1. La vidange une fois terminée, passez maintenant à l’étape du démontage de la résistance de votre chauffe-eau

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique, passez tout de suite à la désinstallation de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. Pensez aussi à dévisser la platine en assurant la fixation.

  1. Le nettoyage de résistance : l’avant-dernière étape du détartrage d’un chauffe-eau électrique
  2. Restituez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, restaurez la platine simplement. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau.