colmatage-antifuite

Conseils et astuces pour réparé et entretenir sa plomberie

Le plombier intervient toujours au moment opportun, mais cette intervention peut-être optionnelle danscertaines circonstances.Au travers de simples méthodes, découvrez les bonnes pratiques de plomberie. Le blog vous sera entre autres d’une aide précieuse pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Le compteur est un excellent moyen de repérer une fuite de plomberie sanitaire

Si par rapport à votre habitude de consommation, vous apercevez que votre facture d’eau continue de croître sans raison apparente ; c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part.

Commencez d’abord par couper le compteur. Ne le rouvrez pas avant au moins douze à 24 heures.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir stoppé, et une seconde fois après l’avoir relancé. Notez l’écart et calculez la différence pour connaître avec exactitude quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Détecter une fuite et la stopper provisoirement, c’est facile. Il vous suffit d’arrêter l’eau du robinet se trouvant en aval au niveau de votre compteur et d’attendre au moins une demi-journée avant de la rouvrir.
  • Muni de votre stylo et d’un bloc papier, notez ce qui est affiché sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, daL et l à droite de la virgule. A bout de 12 à vingt-quatre h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite.
  • Le compteur une fois remis en marche consignez encore une fois sur bloc-notes ce qu’il affiche. Faites échapper de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas votre compteur de vue. Quand ce dernier continue à tourner, cela veut dire que votre tuyauterie fuit. Quand la fuite de tuyauterie est localisée, vous devriez arrêter de nouveau le compteur et relever l’indication finale. Ca y est, vous avez noté ce que votre compteur a révélé ; il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour connaître la valeur exacte de perte de volume d’eau. Divisez ce chiffre par douze ou par vingt-quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de perte d’eau.
  • Une fois cela fait, faites le tour de toutes vos installations et robinets…

Comment faire en cas de fuite de tuyaux ?

Quand il s’agit d’une fuite d’eau, cela ne peut être forcément autre qu’un problème de défectuosité au niveau d’un tuyau ou d’un raccord.

  • Quel produit utiliser pour obturer un tuyau en Cu qui fuit ?

Il n’y a pas 36 000 façons de combler une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Une fuite a été détectée au niveau d’un raccord défectueux : Ce qu’il faut faire

Il suffit de changer de joint pour obturer une fuite sur un raccord défectueux.

  • Obturer un tuyau en Cu en mauvais état c’est possible avec du mastic :

La conduite doit être frottée en premier. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’un chiffon bien propre et puis, astiquez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage parfait, utilisez une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Morcelez le mastic par tronçons en barre et moulez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une boulette de teinte unie et huileuse. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, tranché et malaxé. La conduite fuyante a été bien laquée. Maintenant il vous faudra y aplanir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Laissez sécher le temps qu’il faudra.

  • Opérer un colmatage de fuite sur tuyauterie en cuivre : c’est facile en se servant d’un ruban adhésif spécial

Assurez-vous d’abord que le tuyau soit bien propre et sec. Nettoyez-le avec un chiffon et servez-vous d’un sèche-cheveux pour le sécher. Préparez la bande en même temps pour l’appliquer sur la conduite.

detectee-au-niveau-d-un-raccord-defectueux

Comment boucher une fuite provenant d’un raccord :

  • Quand la fuite provient de votre bague en PVC, la meilleure solution consiste à vous en approprier une neuve. Si elle est encore récupérable, resserrez-la tout simplement. Si elle continue à faire fuir de l’eau, repositionnez votre joint ou remplacez-le.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie cuivre ?

A moins d’avoir l’œil et l’expérience, détecter la source d’une fuite du premier coup n’est pas une tâche facile pour un certain nombre de raisons : tuyaux défectueux à cause d’un choc direct important,gel de tuyauterie, mauvaise qualité de soudage, défaut de conception, micro-vibration, effet coup bélier… Les petites réparations de fuite d’eau peuvent s’opérer facilement à l’aide d’un ruban ou d’un mastic antifuite tandis qu’un important jet de fuite nécessitera la restauration partielle ou complète de tout un système de raccord plomberie.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Ce produit à 2 composants séparés : adhésif et durcisseur se présente sous forme solide. Le mastic antifuite est souvent disponible en barres ou également en tablettes minidoses. Il suffit de le malaxer avec les doigts pour l’appliquer sur la zone de fuite à combler. Le mélange uniforme s’endurcit et empêche efficacement l’eau de fuir quand le colmatage est réussi. Il est utile pour réparer une fuite sur tuyau en Cu.

  • Ruban adhésif antifuite :

Le ruban antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la zone à colmater.

Fuite sur tuyauterie en PVC : ce qu’il faut faire quand le plombier n’est pas disponible

  1. Coupez votre compteur

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie abimée. Coupez le compteur.

  1. Marquez et enlevez la partie défectueuse du tuyau PVC :

L’opération commence par le marquage de part et d’autre de la partie endommagée du tuyau en PVC. Une fois cela fait, passez immédiatement à la découpe en utilisant une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne.

  1. Tout le reste des segments est à limer

Le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif est plus efficace qu’un ébavureur conventionnel pour le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC.

  1. Vient le tour du délardage des surfaces de contact

Prenez votre feuille essuie-tout, imprégnez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de 3 à cinq centimètres.

  1. Le déglaçage des champs de contact est essentiel ; ça se passe maintenant !

Il est indispensable d’opérer le dégel des zones de contacts pour en parfaire l’adhérence à votre colle.

  1. Les éléments de tuyau à remplacer une fois regroupés, Il vous faudra les calibrer

D’abord, il vous faudra calibrer la partie abimée avant de l’enlever de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un centimètre.

  1. Ca y est, le calibrage est fait, il ne vous reste plus qu’à couper le nouveau morceau de tuyau :

Insérez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Tracez la longueur des zones à découper. Découpez le nouveau tube ; polissez- en l’extrémité.

  1. Le nouveau fragment de tuyau une fois mesuré et découpé, vous devez l’assembler à votre tuyauterie :

Avant d’intégrer le nouveau morceau à votre tuyauterie, il vous faudra écarter délicatement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui stabilisent la partie la plus courte doivent être dénoués pour l’extraire du mur.

  1. L’assemblage est terminé ? Place à l’encollage des zones de contact

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

– Coller sur les surfaces déglacées en appliquant directement la colle aux manchons.
– Encoller le nouveau tronçon au système via le bout de votre tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Le tube doit être raccordé aux manchons :

Les manchons une fois enfilés aux limites de votre tube neuf, saisissez-le tube à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

Guide pratique de remplacement d’une chasse d’eau

Fermez le robinet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir et, videz la chasse d’eau en le tirant avant de d’opérer son remplacement.

  1. Démonter une chasse d’eau est un jeu d’enfant : commencez par enlever son couvercle !

Pour désinstaller une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la tout simplement ! Pareil pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la démonter consiste à la dénouer entièrement le son fil de lien.

  1. Pensez maintenant à retirer l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 1/4 de tour dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre.

  1. Faites en sortes que le joint soit écarté du réservoir des toilettes afin de pouvoir installer votre nouvelle chasse d’eau :

Commencez par dévisser les écrous qui verrouillent le réservoir des toilettes sur la cuvette. Ôtez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le. Enlevez le soin d’étanchéité usagé ; dévissez également le mécanisme de fixation du réservoir en vous servant d’une clé spéciale.

  1. Remettez le réservoir à sa place, sur la cuvette :

Astiquez la céramique et puis rétablissez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci avec une clef spéciale. Montez le nouveau joint mousse. Intégrez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. Robinet et flotteur doivent être restitués avant de terminer la pose de votre nouvelle chasse d’eau :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; enfoncez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant d’installer un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clef appropriée, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. Préparez-vous à placer la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Comment détartrer un chauffe-eau

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, débranchez-le de votre prise électrique

Pour sécuriser votre opération de nettoyage de chauffe-eau électrique, la première chose à faire consistera à débrancher son disjoncteur. Retirez le fusible une fois cela fait.

  1. C’est maintenant que vous allez le vidanger

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire d’opérer à une vidange.

  1. La vidange une fois terminée, passez à l’étape de la désinstallation de la résistance du chauffe-eau

Une fois votre vidange terminée, il vous faudra désinstaller la résistance. Elle se situe sous le capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Aseptisez aussi la résistance de votre chauffe-eau électrique afin de garantir un nettoyage à succès

Pour laver la résistance, servez-vous simplement d’un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez délicatement à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver le chauffe-eau, pensez à réinstaller la platine

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du chauffe-eau.